Wednesday, November 30, 2005

 

L'homophobie en question
La population homosexuelle est infériorisée par un discours homophobe schématique qui opère par généralisation et n'a pour but que de saper toute solidarité de groupe.
Didier Eribon explicite bien ce processus : " le principe de l'injure est de globaliser, d'effacer les singularités personnelles sur lesquelles elle s'appuie : en riant d'un homosexuel, un homosexuel rit de lui-même "... Combien de gays, jeune ou moins jeunes, jouent le jeu de la domination masculine en rentrant dans le rang, en souriant de l'opprobre ou faisant silence lorsqu'un tiers, sœur ou frère, est désigné avec mépris comme Gouine ou Pédé, folle ou camionneuse...
Cette réaction de replis ou de silence, très courante, est preuve de domination de notre groupe social.Lea más
Comments: Post a Comment

Links to this post:

Create a Link



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?

free web tracker
referer referrer referers referrers http_referer